Les secrets de l’immortel Nicolas Flamel, tome 1 : L’alchimiste, Michael Scott

Vous l’avez compris en ce moment je suis très saga, même si de manière générale on peut dire que je suis très livre ! Du coup (encore une fois) je vais vous présenter le premier tome d’une saga que j’ai un peu découvert par hasard et qui m’a beaucoup plu.

  • Résumé

couv28040815.jpgUn manuscrit ancien a disparu. Le monde moderne court à sa perte. Seuls Josh et Sophie sont capables de sauver l’humanité. Les voilà sur le point d’entrer dans la plus grande légende de tous les temps !

  • Mon avis

Je dois dire que j’ai vraiment été prise dans cette saga, on suit deux jumeaux qui semblent être pré destinés à aidé le bon vieux Flamel à ne pas devenir un vieux tout rabougri. Encore une fois on est dans une saga jeunesse avec des héros jeunes mais le fait qu’ils soient jumeaux ajoute un peu de piment à l’intrigue. 

L’univers créé par l’auteur est plein de mystères et on a forcément envie de connaître la suite des événements. Je suis d’autant plus enthousiaste que j’ai appris que le dernier tome qui concluait la saga était sorti depuis peu ! Autant vous dire que j’ai hâte de lire ça !

J’ai vraiment apprécié le côté un peu magique de l’histoire mais qui s’inscrit parfaitement bien dans le réel, on ne se retrouve pas ici dans un univers magique mais celle-ci est bien présente et donne l’attrait au livre.

Même si le schéma est assez classique (d’un côté les méchants et de l’autre les gentils) je trouve l’histoire relativement bien construite puisqu’elle nous emporte complètement. Le livre se lit très vite et facilement.

Nul doute que je le lirais cette saga entier et autant vous dire que j’ai hâte de connaître la fin mot de cette histoire !

Publicités

A comme Association, tome 1 et 2, Erik L’Homme / Pierre Bottero

Cette saga me faisait de l’oeil depuis un bon bout de temps mais impossible de la dégoter a petit prix. J’ai quand même fini par trouver les deux premiers tomes (toujours mieux pour commencer une saga) et je dois dire que je ne suis absolument pas déçue et comme j’ai dévorer les deux livres l’un après l’autre je vais vous les présenter ensemble.

  • Résumé

couv64550250.jpg Tome 1: Jasper vit à Paris, va au lycée et joue de la cornemuse dans un groupe de rock médiéval. Depuis peu, il fréquente aussi le 13, rue du Horla, l’adresse ultra secrète de l’Association. L’organisation a repéré chez lui des aptitudes certaines pour la magie et lui a proposé de devenir agent stagiaire. Armé d’une bombe lacrymogène au jus d’ail, Jasper est envoyé chez les vampires pour enquêter sur un trafic de drogue. Attention au retour du jet d’ail !

Tome 2 : Elle s’appelle Ombe, est lycéenne à Paris et adore la moto.couv54321990.jpg Elle a aussi l’incroyable pouvoir d’être incassable ou presque. C’est pourquoi
L’Association l’a recrutée comme agent stagiaire.

Une stagiaire de choc, qui fait des débuts remarqués en explosant une bande de gobelins devant tous ses camarades de classe. Le problème ? La discrétion est une obligation absolue au sein de L’Association, comme le lui rappelle Walter, son directeur. Et à force de foncer tête baissée, Ombe l’incassable risque fort de comprendre ce que « ou presque » veut dire.

  • Mon avis

J’ai adoré le ton désinvolte des deux personnages, ils sont jeune et dynamique parfois maladroit mais c’est ce qui fait leur charme et l’attrait de cette saga. Si on ajoute les deux plumes des auteurs qui sont au top et un peu de fantastique on a tous les ingrédients pour passer un excellent moment !

Dans le premier tome on suit Jasper, un garçon un peu froussard et qui est tombé sous le charme d’Ombe, la jeune fille que l’on suit dans le second tome qui a un caractère bien affirmé. J’ai vraiment apprécié ce personnage féminin qui est fort, fait de la moto et qui n’a pas froid au yeux, elle ne mâche pas ses mots et je pense que c’est ce qui fait qu’on est happé dans l’histoire.

C’est également appréciable de voir que les deux premiers tomes se complètent, en effet les deux personnages se croisent plusieurs fois et on retrouve dans les deux tomes la version de leur rencontre selon chacun des personnages. Cela rend la chose cohérente et on voit dès lors le plaisir et l’amusement qu’on eut les deux auteurs lors de l’écriture.

Les livres se lisent très rapidement et on a qu’une envie c’est d’ouvrir le prochain tome. Je ne connaissais pas Erik l’homme mais je dois reconnaître que j’ai apprécié sa plume et bien que Bottero soit décédé avant d’achever cette saga je vais lire les prochains tomes avec plaisir et envie surtout !

Un seul conseil : précipitez-vous sur cette saga !

Le jour où j’ai appris à vivre, Laurent Gounelle

Comme un week end se compose de deux jours et que pendant ces deux jours j’ai accès à internet je peux donc poster au moins deux articles (c’est la moindre des choses !). J’en profite donc pour vous parler d’un livre que j’avais acheté pendant l’offre 2 Pocket achetés = 1 offert. Je l’avais choisis car je le voyais pas mal sur les réseaux littéraires et comme je n’avais jamais lu cet auteur c’était l’occasion.

  • Résumé

couv64381551.jpgEt si tout commençait aujourd’hui ?

Imaginez : vous vous baladez sur les quais de San Francisco un dimanche, quand soudain une bohémienne vous saisit la main pour y lire votre avenir. Amusé, vous vous laissez faire, mais dans l’instant son regard se fige, elle devient livide. Ce qu’elle va finalement vous dire… vous auriez préféré ne pas l’entendre. À partir de là, rien ne sera plus comme avant, et il vous sera impossible de rester sur les rails de la routine habituelle.

C’est ce qui va arriver à Jonathan dans ce nouveau roman de Laurent Gounelle. À la suite de cette rencontre troublante, il va se retrouver embarqué dans une aventure de découverte de soi ponctuée d’expériences qui vont changer radicalement sa vision de sa vie, de la vie. Ce roman, dont l’intrigue est basée sur des expériences scientifiques réelles, éclaire d’une lumière nouvelle notre existence et nos relations aux autres, et apporte un souffle d’air pur dans notre vie.

  • Mon avis

En lisant le résumé je me suis dis « ce livre à l’air génial je vais le lire et avoir envie de croquer la vie à pleine dents ! », en réalité c’est plutôt l’inverse qui s’est produit, en le lisant j’étais au bord de la crise de nerfs. 

J’ai trouvé ce livre très ennuyant car cet homme qui pense qu’il va mourir passe pas mal de temps à discuter avec sa vieille tante (est ce vraiment de sa tante dont il s’agit ? ma mémoire défaille) qui lui explique plein de choses philosophique et psychologique et tous les mots qui finissent par -ique !

Avant même la moitié du livre je priais effectivement pour qu’il meurt et que cette histoire se termine mais c’était sans compter sur la ténacité de l’auteur qui nous tient et laisse planer le suspense jusqu’au bout. 

Je m’attendais bien sûr à ce que le personnage se remette en question mais la façon dont cela est amené est assez indigeste, je ne parle même pas des autres petites histoires en parallèle qui n’apportent rien de concret au récit.

Je peux comprendre que ce genre de livre puisse plaire et peut être aider certaines personnes à se sentir mieux dans sa vie mais personnellement, je n’ai pas été touchée par cette histoire et cette écriture, les paroles qui nous font comprendre que la vie vaut le coup … etc, très peu pour moi !

C’est donc une terrible déception pour moi, j’ai un autre livre de cet auteur qui traîne dans ma PAL mais je ne suis pas prête à l’en sortir !

Petites Recettes de bonheur pour les temps difficiles, Suzanne Hayes et Loretta Nyhan

Ma parole, ce blog est complètement a l’abandon depuis 9 jours ! Les temps sont durs pour les blogueurs sans internet, et oui j’ai la joie de vivre de folles péripétie dans la mise en place de ma ligne internet, du coup voilà un mois que je dois quémander à droite à gauche de la connexion. Néanmoins, tout cela ne m’empêche pas de continuer à lire et autant dire qu’il y a plein de lectures dont j’aimerais vous parler !

On va donc parler d’un livre de circonstance, qui fait du bien (surtout quant on a pas internet). J’ai lu ce livre, la semaine dernière et je dois dire que j’ai vraiment apprécié cette lecture.

  • Résumé

couv14039959.jpgEntre Iowa et Massachusetts de 1943 à 1946

Depuis que son mari a été appelé à rejoindre les forces alliées pour combattre en Europe, Glory Whitehall s’ennuie. Laissée seule avec son fils de 3 ans, enceinte jusqu’aux yeux, la jeune femme cherche une occupation pour tromper la solitude. Un beau matin, Rita Vincenzo reçoit la lettre d’une inconnue du Massachussetts…

Entre Glory, jeunette impulsive, et Rita, femme de poigne au grand cœur, se tisse une amitié au fil de la plume. Une correspondance entre deux femmes séparées par des centaines de kilomètres, accidentellement rapprochées par l’absence de leurs époux, partis sur le front.

Étayée d’instants complices, de joies, de peines, de drames, cette correspondance offre à chacune des deux femmes un moment de réconfort unique dans un monde bouleversé par les échos de la guerre qui menacent de saper leur courage. Comment vivre dans un monde sans hommes ? Comment égayer le quotidien lorsque tout est rationné ? À qui confier le mal-être, la souffrance de celles qui attendent, impuissantes et fébriles des nouvelles des époux, des fils qu’elles ont vus partir de l’autre côté de l’océan ? Trois ans de correspondance, autant de partage de recettes, de conseils de jardinage, de confidences inavouées… pour l’une des plus belles histoires d’amitié jamais écrites.

  • Mon avis

J’ai complètement été prise dans la lecture des lettres de ces deux femmes. Elles vivent toutes les deux aux Etats-Unis et leurs maris/fils ont été envoyés se battre en Europe. On a souvent des récits sur cette guerre mais assez rarement des correspondances et encore moins entre deux femmes vivant de l’autre côté de l’océan. Cela m’a totalement séduit . 

A travers leurs lettres ont arrive à imaginer leur vie, leur peine, leur douleur… c’est comme si un film défilé devant nos yeux. Elles parlent de leurs états d’âme et une réelle amitié se crée entre ces deux femmes alors qu’elles ne se sont jamais vues !

Et en même temps, leur correspondance garde une note très légère avec l’échange régulier de recette de cuisine, pour continuer à se faire du bien. Elles commencent souvent leurs lettres par des « j’ai adoré ta recette » pour ensuite parler de chose beaucoup plus profondes et parfois grave. Cela montre à quel point ces deux femmes sont à la recherche de normalité et de légèreté. Elles soignent leur états d’âme avec des recettes de cuisine, des recettes de bonheur. 

J’ai trouvé cette histoire bouleversante, d’autant plus qu’elles se déroule à une période très sombre de notre Histoire. L’attente dans l’angoisse de l’être aimé, la douleur déchirante lorsque nous apprend que celui-ci ne reviendra jamais. Quelle force intérieure il faut avoir pour supporter et accepter tout ça ! 

Ces deux femmes se soutiennent face à ces épreuves et je pense que le fait qu’elles ne se connaissent pas au départ leur permettent de se confier plus facilement sans crainte du jugement ou de paraître trop égoïste. Elles se houspillent parfois mais cela ajoute à la tendresse et la bienveillance qu’il y a entre ces femmes. 

C’est après tout l’histoire de milliers de femmes à cette époque, il fallait bien continuer de vivre malgré l’incertitude. Même leur erreurs nous paraissent dérisoire face à la dureté de l’époque.

Je me suis profondément attachés à ces deux femmes et je n’ai qu’un regret c’est que cette histoire ne soit qu’une fiction.

Une fille parfaite, Mary Kubica

En ce moment j’aime me plonger dans les thrillers (allez savoir pour quoi !). J’avais reçu ce livre en troc et je dois dire que je ne savais pas du tout à quoi m’attendre (comme souvent !). Je n’avais même pas pris le temps de lire le résumé je me suis donc lancée dans cette lecture comme on saute à l’élastique !

  • Résumé

couv65654418.jpg« Je la suis depuis plusieurs jours. Je sais où elle fait ses courses, où elle travaille. Je ne connais pas la couleur de ses yeux ni comment est son regard quand elle a peur. Mais je le saurai bientôt. » Incapable de dire non au séduisant et énigmatique inconnu qu’elle vient de rencontrer dans un bar, Mia Dennett accepte de le suivre jusqu’à chez lui. Sans savoir qu’elle vient de commettre une grave erreur. Et que rien, jamais, ne sera plus comme avant.

  • Mon avis

Tout d’abord, j’aimerais évoquer la façon dont se présente le livre. Nous suivons d’un côté le récit de la mère de Mia, d’un autre celui de l’homme qui l’a enlevé et celui de l’inspecteur chargé de l’enquête. Ce récit à trois voix permet au lecteur d’avoir une vue d’ensemble sur l’histoire et de ne pas se cantonner à la vision d’un seul personnage.

Cette narration permet surtout de découvrir l’histoire telle que Mia l’a vécue même si elle ne prend jamais la parole dans la narration.

Le récit avant l’enlèvement se mélange à l’après. On voit comment le fait d’être coupée du monde pendant plusieurs semaines a pu atteindre et changer Mia. Sa vie s’en trouve bouleversée.

Ce qui  m’a le plus intéressé c’est la relation qui se construit entre Mia et son kidnappeur, l’histoire de celui-ci est particulière et ne correspond pas forcément au profil type d’un kidnappeur. Le syndrome de Stockholm est également évoqué au cours de cette histoire et je dois dire que la façon dont celui-ci se crée est surprenante et contribue à faire tourner les pages suivantes.

La façon dont se noue les liens entre les personnages ne ressemblent à aucune autre narration et le récit à trois voix rend celle-ci encore plus intéressante car elle donne une vue d’ensemble de la situation. On comprend alors la détresse de Mia lorsqu’elle est libérée de son geôlier. On comprends également l’inquiétude de sa mère face à cette jeune femme perdue qui ne ressemble plus à l’enfant qu’elle a élevé.

Quoiqu’il en soit, je vous invite à découvrir cette histoire vous même, nul doute que vous serez touché et surpris par l’approche de l’auteure.

 

Vertige, Franck Thilliez

Il était grand temps que je m’intéresse à cet auteur (et surtout que je revienne poster un article ici). J’avais le choix entre ce livre et Puzzle, j’ai donc choisis l’univers glacial de Vertige et je dois dire que je ne suis pas déçue.

  • Résumé

couv36184981.jpgCertains secrets sont inavouables, mais serions-nous prêts à mourir pour les cacher ?
Un homme se réveille au fond d’un gouffre, au coeur d’un environnement hostile, deux inconnus et son fidèle chien comme seuls compagnons d’infortune. Il est enchaîné au poignet, l’un des deux hommes à la cheville et le troisième est libre, mais sa tête est recouverte d’un masque effroyable, qui explosera s’il s’éloigne des deux autres. Qui les a emmenés là ? Pourquoi ? Bientôt, une autre question s’imposera, impérieuse : jusqu’ou faut-il aller pour survivre ?

  • Mon avis

Je dois dire que Thilliez à l’art de vous donner envie de tourner la page suivante. On se retrouve ici avec trois hommes qui semblent n’avoir rien en commun et pourtant ils sont tous les trois les victimes d’un même bourreau.

Tout au long du récit on ne peut s’empêcher de faire des hypothèses sans jamais réussir à déterminer qui aurait pu faire cela et pour quelle raison. Au delà du mystère de l’identité du bourreau se mêle également les secrets de chacun de ses hommes. Il est évident qu’ils ne sont pas là sans raison.

Le huis clos dans lequel ils se retrouvent est étouffant et les obligent à avouer leurs erreurs du passé. Les personnalités se dessinent au gré des épreuves auxquelles ils doivent faire face. L’instinct de survie reprend ses droits peu à peu.

J’ai été surprise de constater que malgré le huis clos et l’absence totale du moindre petit indice j’ai totalement accroché. Bizarrement, le lecteur reste en alerte et la lassitude n’a pas le temps de s’installer.

C’est un livre qui se lit très rapidement, l’écriture de l’auteur est addictive et il joue à merveille avec nos nerfs !

Bilan – Août 2016

Il été temps qu’il arrive et le voilà donc ce fameux bilan de ce mois d’août. Il est pas bien épais car pour cause de déménagement et reprise du travail mon temps de lecture a considérablement diminué. Fort heureusement, j’ai quand même trouvé le temps de bouquiner et surtout d’acheter de nouveaux livres (on ne se refait pas !).

Voici donc les nouveautés dans ma PAL ce mois-ci :

  • Achats

IMG_2035.JPG

Je reste fidèle à mes convictions et tous ces livres sont d’occasions hormis Brooklyn de Colm Toibin que j’ai acheté dans le cadre du prochain BookClub de Livraddict.

Je suis ravie d’avoir pu trouver les deux premiers tome de A comme association car je les voulais depuis longtemps et je les ai payés une somme dérisoire !

Pour le reste c’est de la découverte ou de la relecture notamment Les liaisons dangereuses et les Pensées de Pascal que je vous conseille vivement.

  • Troc

IMG_2036.JPG

J’ai réduit un peu les livres que je mets en troc et pourtant j’ai tout de même réussit à obtenir pas mal de livre dont un comme neuf ! Ce sera tous des découvertes à part pour Là où j’irai que je souhaitais vraiment lire. Je vous en dirais donc des nouvelles dans les prochains articles !

Côté lecture comme je vous l’ai dit précédemment j’ai beaucoup moins mais quand même un petit peu :

  • La fille de Brooklyn, Guillaume Musso -> 470 pages
  • La face cachée de Margo, John Green -> 389 pages
  • La couleur des sentiments, Kathryn Stockett -> 609 pages
  • Les Contes de Beedle le Barde, J.K. Rowling -> 124 pages
  • Le Quidditch à travers les âges, J.K.Rowling -> 118 pages
  • Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur, Harper Lee -> 447 pages
  • Pars avec lui, Agnès Ledig -> 352 pages
  • Rimabud, JF Demay, E. Favier, F. Montes -> 56 pages
  • L’alchimiste, Michael Scott -> 392 pages
  • Vertige, Franck Thilliez -> 331 pages
  • Le jour où j’ai appris à vivre, Laurent Gounelle -> 288 pages

Ce qui fait un total de 3576 pages lues pour ce mois, ce qui est assez faible mais je pense que dorénavant ce sera un bon rythme pour moi donc restons positif !

Sinon, dès demain commence le challenge des 4 Maisons organisé sur Facebook, il dure toute l’année et j’ai hâte de me lancer dedans même si ce n’est pas facile de trouver des livres qui rentrent dans les catégories demandées !

Et vous ? Quel est le bilan de ce mois ?

 

Swap Historique – Août 2016

Devenue une adepte des swaps grâce à Livraddict, j’ai décidé de lancer mon propre swap et j’ai choisis le thème Historique !

J’avais choisi de laisser un choix assez large pour les binôme pour le choix de leur thème, cela pouvait être une période, un personnage marquant de l’Histoire…etc. Seul impératif, interdiction de choisir le XXI ème siècle. Ils pouvait ensuite choisir le format du colis qu’il pouvait envoyer. Pour ma part, je n’avais pas choisis mon format au préalable afin de me mettre avec une personne qui serait éventuellement seule et c’est ce qui s’est passé et je me suis donc retrouvé en binôme avec Fields et par chance elle avait choisis le plus grand format (le but de créer son propre swap c’est quand même de faire et recevoir un gros colis ).

Voici donc ce que nous devions retrouver chacune dans nos colis :

– 2 livres wish list
– 1 livres choisis par vos soins ( dans le questionnaire la personne pourra choisir si elle veut qu’il soit sur la période qu’elle a choisit ou si le swappé peut choisir comme il le souhaite)
– 2 marques pages
– 1 petit mot
– 1 surprise

Et voici donc le superbe colis que m’a envoyé Fields :

IMG_2031.JPG

J’ai été très gâtée comme vous pouvez le voir ! J’avais choisis la période de la Seconde Guerre Mondiale et plus particulièrement ce qui est en lien avec la Shoah. Je n’avais pas fait de liste précise de livres que je souhaitais recevoir mais ma binôme était libre de piocher dans ma Wishlist, ce qu’elle a, en parti fait 🙂

J’ai donc reçu :

  •  L’enfant sans étoile de Raphaël Delpard, livre qui figurait dans ma Wishlist et je suis ravie qu’elle est prise cette édition que je trouve superbe
  • La liste de Schindler de Thomas Keneally, là encore livre Wishlist et encore une fois l’édition est superbe !
  • Missak de Didier Daeninckx, je n’avais jamais entendu parler de ce livre mais j’ai hâte de découvrir cette histoire
  • Le journal d’Helga d’Helga Weissova, là encore je ne connais pas cet ouvrage mais il me donne très enviiie
  • Un livre sur Les français libres et un sur Jean Moulinlà on est plus sur de l’histoire pure et dur mais les ouvrages choisis ont l’air très intéressants et je n’ai pas de livres traitant de ces sujets spécifiques donc là encore ma binôme a visé juste !
  • 2 marques pages
  • Une carte postale, une pièce et une photo à l’effigie de Charlie Chaplin et plus particulièrement du film Le dictateur, certainement le premier film que j’ai découvert de cet acteur et j’ai adoré le personnage. J’avais d’ailleurs complètement oublié que je l’avais évoqué dans mon questionnaire du coup en découvrant tout ça je me suis dit « mais comment elle sait ! ».
  • Des gourmandises et une boisson

Comme vous le voyez, j’ai reçue plein de belles choses de la part de ma binôme. Je la remercie de tout coeur et je vous mets une photo de ce qu’elle a pu découvrir dans son colis :

IMG_1938.JPG

Le thème qu’elle avait choisi était les vikings, je n’étais pas très inspiré au début mais j’ai finalement trouvé pleins de choses à glisser dans son colis et surtout beaucoup de livres !

Et vous ? Quelle époque auriez-vous choisi ?