Marie-Antoinette, André Castelot

C’est la reine la plus célèbre de France ! On la connaît pour ses frasques mais également pour sa fin tragique (« Qu’on lui coupe la tête !).

Cet ouvrage ne date pas d’hier mais il a été réédité en 2014, une aubaine ! J’ai donc sauté sur l’occascouv35627224ion pour en apprendre plus sur cette reine exubérante.

Tout d’abord, je dois dire que je m’attendais à lire un roman historique, c’est à dire qu’à partir de faits réels l’auteur crée son histoire. Et ce n’est pas exactement le cas, nous sommes ici en présence d’un roman documentaire. Je m’explique, il ne s’agit pas de simplement présenter les faits historiques de manière totalement ennuyeuse, pour éviter cela André Castelot donne quelques fois la parole aux protagonistes de l’époque afin de nous immerger dans cette période.

Ce livre est absolument passionnant, car au-delà du fait d’en apprendre davantage sur la reine Marie-Antoinette, on en apprend également beaucoup sur la France de l’époque alors très attachée à la monarchie car même emprisonnée, Marie-Antoinette avait presque tous les égards dû à son rang et sa cellule était loin de ressembler aux cachots nauséabonds où les criminels étaient alors enfermés.

Je dois avouer que je me suis parfois lassée lorsque l’auteur aborder le côté finance de la cour de l’époque ou tout ce qui tournait autour des questions politiques. Néanmoins, nous suivons Marie-Antoinette tout au long de sa vie comme si nous y étions.

Au fil des pages, le portrait de cette reine se dessine et se noircit. Il est aisé de comprendre la colère du peuple de l’époque qui meurt de faim alors que la reine se fait faire de belles robes. Mais la reine n’est pas une femme méchante, elle subira d’ailleurs une escroquerie (la fameuse affaire des bijoux de la reine) qui la desservira et ternira son image bien qu’elle ne soit nullement impliquée.

Cette femme a précipité la mort de son mari le roi. Elle ne pensait pas le peuple capable de se retourner contre la monarchie et je crois sincèrement que cette femme aimait la France. Dès qu’elle posât le pied en France elle ne parlât plus que le français même lors de ses correspondances avec sa mère.

Ce qui me marque le plus chez Marie-Antoinette, c’est la dignité avec laquelle elle va se rend à la guillotine. Ces derniers mots seront d’ailleurs pour son bourreau. Elle lui marche alors sur le pied par mégarde et lui dit « Monsieur, je vous demande excuse, je ne l’ai pas fait exprès ». Comment ne pas s’adoucir face à une telle femme !

Publicités

Nouveautés littéraire Hachette Mars 2016 !!!

Les sorties littéraires de ce mois de mars mettent l’eau à la bouche, voici celles qui me font de l’œil. Et vous sur laquelle craquerez-vous ?

  • On n’est jeune que deux fois

9782280283168-001-G

Auteur : Adena Halpern

Édition Mosaïc
Genre : contemporain, humour
Date de sortie : 09/03/2016

Résumé :

Et si c’était à refaire ? En soufflant ses bougies d’anniversaire, Ellie, soixante-quinze ans, fait un vœu : retrouver pour un jour ses vingt-neuf ans et tout recommencer différemment. Hélas, tout le monde sait que ce genre de vœu n’a aucune chance de se réaliser.
Le lendemain matin, devant son miroir, Ellie frôle la crise cardiaque : une beauté à couper le souffle lui fait face. Aucun doute possible : son vœu a été exaucé ! Dans le corps retrouvé de sa jeunesse, elle se sent prête pour une folle journée d’aventures et de plaisirs. Peu importe que sa famille se demande qui est cette étrangère qui occupe l’appartement de la bonne vieille Ellie et utilise ses cartes de crédit. Seule Lucy, sa petite-fille, a découvert le secret…

  • Coloriage Harry Potter

9782011459213-001-GÉdition HachetteGenre : Coloriage

Date de sortie : 02/03/2016

Résumé :

Elfes de maison et Etres de l’eau, Lutin de Cornouailles et dragons : le monde des Sorciers est peuplé d’innombrables et inoubliables créatures magique
s. Composé d’illustrations détaillées inspirées par les films de la saga Harry Potter, ce livre de coloriage vous propose un voyage à travers la Forêt Interdite et le Lac Noir, à la découverte d’un bestiaire extraordinaire. Revivez les scènes les plus emblématiques de la saga, comme la fuite d’Harry, Ron et Hermione à dos de dragon, et plongez dans un monde de sorcellerie
enchanteur et fascinant.

  • Pressentiments

Auteur : Cl9782501103763-001-Gara Sanchez
Édition Marabout
Genre : contemporain
Date de sortie : 30/03/2016

Résumé :

Après un accident survenu alors qu’elle était en vacance avec son mari et son fils, Julia reste suspendue entre rêve et réalité. Seul son instinct de survie pourra la faire entrer en contact avec les personnes qu’elle aime.

Dans Pressentiments, Clara Sanchez raconte l’histoire mystérieuse d’une jeune femme prisonnière d’un univers irréel mais pourtant familier, où elle déambule à la recherche de la sortie.
Un roman à deux voix – celle de Julia et celle de Félix, son mari – qui se succèdent pour raconter la même histoire, celle de leur amour ; un récit brillant et un voyage plein d’humour et d’aventures : la combinaison parfaite entre réalité et imaginaire.

  • La reine et l’assassin

Auteur : Da9782501103787-001-Gvid Morrell
Édition Marabout
Genre : historique
Date de sortie : 09/03/2016

Résumé :

Londres, 1855.
La guerre de Crimée fait rage. L’incompétence de l’état major britannique provoque la chute du gouvernement en place. L’empire vacille.
C’est dans ce contexte troublé que le sulfureux opiomane Thomas de Quincey et son «équipe» (sa fille et leurs deux acolytes de Scotland Yard) affrontent un tueur d’un genre bien particulier. Ses victimes, toutes des membres de l’aristocratie, sont autant de jalons vers un objectif  ultime : l’assassinat de la reine Victoria elle-même.
Alors que de Quincey et sa fille se démènent pour protéger la reine, ils mettent au jour les secrets tragiques du passé d’un homme rongé par sa soif de vengeance.

Inspiré de faits réels, ce nouveau roman de David Morrel conjugue avec talent l’Histoire et la fiction, et fait revivre un épisode sanglant de l’Angleterre victorienne.

  • Au paradis des manuscrits refusés

Auteur : Irving 9782709656221-001-GFinkel
Édition JC Lattès
Genre : contemporain
Date de sortie : 09/03/2016

Résumé :
La Bibliothèque des Refusés est un établissement des plus singuliers : elle recueille – plus encore, ellesauvegarde – tout texte ayant essuyé refus sur refus de la part des éditeurs. Littérature, poésie, mémoires, récits épistolaires… tous les écrits trouvent leur place sur les étagères de la Bibliothèque des Refusés. L’arrivée impromptue d’une insupportable bibliothécaire américaine, l’imposture d’une actrice se faisant passer pour une étudiante dans l’idée de voler des idées pour son prochain film, la menace de cambrioleurs convaincus de trouver là le gros lot, sans compter l’irruption de nombreux aspirants écrivains… autant de mésaventures qui viennent perturber l’ordre tranquille de la Bibliothèque.
Entre personnages hauts en couleur et situations cocasses, le tout dans un irrésistible humour british, La Bibliothèque des Refusés est également une merveilleuse déclaration d’amour aux livres et aux manuscrits en tout genre.

 

Un sac de billes, Joseph Joffo

Pour ce premier article, j’aimerais évoquer ma dernière lecture. Comme le titre l’indique, il s’agit du roman Un sac de Billes écrit par Joseph Joffo.

Ce roman est devenu au9782253029496jourd’hui un incontournable de la littérature. Néanmoins ce n’est pas le premier roman de Joseph Joffo que j’ai lu. J’ai découvert cet auteur dans son roman La jeune fille au pair qui fut écrit onze ans après Un sac de Billes. J’ai littéralement eu un coup de cœur pour son écriture simple et modeste. Le sujet abordé (la Seconde Guerre Mondiale et le nazisme) me passionne de manière général et l’histoire de cette jeune fille, descendante d’un homme qui a contribué à l’extermination des juifs m’a bouleversée.

Cependant, il ne s’agit pas ici de ce roman mais il convient de noter que c’est grâce à lui que je me suis tournée vers le roman Un sac de Billes.

C’est un roman qui n’est pas très épais et pourtant il foisonne d’aventures, d’espoir et surtout de vie. Joseph nous raconte son enfance ou plutôt la façon dont le nazisme lui a arraché celle-ci pour le catapulter dans le monde des adultes. Durant la guerre, son frère et lui ont dû fuir leur domicile afin d’éviter la déportation, ils n’étaient alors que deux jeunes enfants ignorant tout de l’horreur qui se tramait alors en Europe.

Nous les accompagnons donc au travers leurs fuites à travers la France où ils vont devoir se débrouiller pour survivre et surtout pour échapper aux rafles qui s’intensifient au cours de la guerre. Nous vivons avec lui ses voyages, ses inquiétudes, l’insouciance perdue …

Malgré les épreuves les deux frères restent unis et la volonté de s’en sortir prime sur tout. Ces deux gamins sont remplis de vie et d’une envie farouche de profiter de celle-ci le plus longtemps possible. Ils mentent effrontément pour survivre et leur ténacité leur vaut l’admiration de nombreux adultes qu’ils vont rencontrer tout au long de leur périple.

C’est une ode à la vie que nous dépeint ici Joseph Joffo. Il a perdu l’insouciance de son enfance mais c’est la seule chose que les allemands ont pu lui prendre, son envie de vivre est restée intacte. Il a néanmoins pu entrevoir la beauté et l’humanité qui se cache parmi les plus rustres d’apparence. Il n’a jamais eu confiance en personne à part lui-même, il se méfiait de tout et de tout le monde et cela lui a sans doute sauver la vie.

Ce roman est une petite merveille et le fait qu’il soit tiré de faits réels vous touche en plein cœur. Ces deux enfants se sont battus et ont survécu ce qui ne fut malheureusement pas le cas de tous. Malgré l’atrocité de cette période, cet ouvrage nous démontre que dans l’horrible grande Histoire il y a de merveilleuses petites histoire.