Vous parler de ça, Laurie Halse Anderson

C’est moi ou ce blog est déserté depuis maintenant douze jours !?! Et si on parlait de ça ? (admirez la transition !). En effet, quelle meilleure façon de faire son retour que de venir disputailler sur Vous parler de ça ?

  • Résumé
couv5549676.jpgEn 1998, Laurie Halse Anderson, jusque-là auteur pour enfants, est réveillée par les sanglots d’une jeune fille. Dans la maison, ses enfants dorment à poings fermés ; c’est un cauchemar qui a réussi à la tirer du sommeil. Répondant au besoin de se vider l’esprit des pensées sombres qui s’y agitent, Laurie attrape un carnet et y couche le brouillon d’une histoire, celle d’une jeune fille qui ne parle plus depuis un terrible crépuscule d’été. Une fois sa mission accomplie, elle retourne se coucher. Laurie Anderson ne fit plus jamais ce mauvais rêve qui allait pourtant changer sa vie l’année suivante quand les notes seraient devenues un roman vendu à plusieurs millions d’exemplaires, un film hollywoodien (avec Kristen Stewart en 2004), de nombreuses nominations et récompenses, et plus de 30 traductions, Vous parler de ça n’est pas simplement un premier roman bouleversant. C’est un phénomène de société, c’est un sujet de conversation, c’est un étendard, c’est un livre capable de changer la vie de celles qui le lisent, et il est pour la première fois traduit en français.
  • Mon avis

Pour être honnête le résumé donne carrément envie de dévorer ce livre et pourtant quelle déception après cette lecture. Le titre est mystérieux et donne envie de savoir ce qu’il se cache derrière le « ça » (non il ne s’agit pas d’un clown maléfique). A vrai dire je ne savais pas du tout à quoi m’attendre en lisant ce livre mais j’ai naïvement cru qu’il me plairait.

On suit l’histoire d’une jeune fille un peu en marge de ses camarades, c’est elle qui parle. On ne peut pas dire qu’il s’agisse ici du journal intime de la jeune fille mais presque. Elle nous raconte comment se passent ses journées au lycées, ses cours, elles est d’ailleurs assez précise quant elle les évoque et l’air de rien elle finit par parler de « ça ».

Au début j’ai eut du mal à comprendre quel était le réel sujet du livre, son intérêt car je ne trouve pas la vie de cette jeune fille particulièrement intéressante ou du moins elle ne me touche pas. Elle évoque ses camarades, ses professeurs, la difficulté qu’est l’adolescente mais au final rien d’extraordinaire.

Bien sûr je pourrais évoquer le « ça » mais cela reviendrait à vous spoiler l’histoire qui se cache derrière l’histoire banale (vous me suivez ? ). Donc je n’en dirais pas plus dessus mais là encore je n’ai pas trouvé cela particulièrement novateur, certes il est intéressant d’en parler dans un roman mais sans plus.

Ce livre fut donc une déception, j’ai parfois eu beaucoup de mal à m’accrocher à l’histoire et bien qu’elle soit touchante dans certains aspects je suis restée relativement insensible. Quant à dire qu’il pourrait changer la vie de ceux qui le lisent cela me paraît quelque peu disproportionné !

Néanmoins, je ne doute pas que ce livre trouve son public.

Publicités

2 commentaires

  1. whiteaker · novembre 9

    Hmmm. C’est assez brumeux 😀 En tout cas, j’ai hâte de le lire pour qu’on puisse en parler si ça te dit ^^
    A+ sur LA 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s