Les petites filles modèles, Comtesse de Ségur

Quel plaisir de retrouver l’écriture de la Comtesse de Ségur ! Il y a quelques temps j’avais lu Les malheurs de Sophie et j’ai découvert qu’il y avait deux livres qui suivaient. Donc il me fallait ! Par chance, Madeinfrance m’en a glissé un dans mon colis pour les vacances et j’ai dégoté le dernier dans une librairie d’occasions.

  • couv3560495.jpgRésumé

Camille et Madeleine, les deux soeurs, s’entendent à merveille, partagent les mêmes jeux, les mêmes émotions. Camille, l’aînée, est vive, espiègle, hardie; Madeleine est plus réservée, sensible, solitaire. Promenades en calèche, sauvetage d’un rouge-gorge tombé du nid, indigestions de cassis, disputes et réconciliations, fêtes et parties de campagne… Avec leurs amies Marguerite et Sophie, les petites filles modèles vivent au jour le jour les grandes joies et les petites catastrophes de l’enfance.

  • Mon avis

Dans ce livre là, on ne retrouve pas tout de suite Sophie (même si elle revient dans ce second tome). On découvre donc Camille et Madeleine qui, à la différence de Sophie ont une mère très gentille et sont elles-mêmes très bien élevées. Cela n’empêche pas qu’elles vivent quelques aventures ou mésaventures.

La lecture de ce livre fut fort agréable mais je dois avouer qu’à un certain moment je n’en pouvais plus du pays des Bisounours puisque dès qu’il y a une bêtise de faite elle est presque aussitôt pardonnée, c’est assez énervant tout cette amour et cette compréhension.

Je pense que ce genre d’histoire devait être très appréciée à l’époque où elle a été écrite mais aujourd’hui je ne sais pas si les enfants la trouverait « cool ». A voir !

Malgré tout j’ai hâte de passer à la lecture du dernier livres pour découvrir leurs dernières aventures car la Comtesse sait nous mettre l’eau à la bouche.

Bilan – Juillet 2016

Et comme chaque mois on se retrouve pour faire le bilan. Et comme à chaque fois ce mois a été riche en nouveauté et en lecture. Ne perdons pas de temps et découvrons les livres qui ont rejoint ma PAL.

  • Achats sur le marché

IMG_1903.JPG

Oui, il est possible de trouver des livres sympa et pas cher sur les petits marchés du Sud. Autant dire que je me suis fait plaisir et je suis ravie car la plupart de ces livres se trouvaient dans ma wishlist !

  • Achats sur internet

IMG_1896.JPG

Juste avant de partir en vacances, j’ai littéralement craqué sur internet mais la bonne excuse c’est que c’était la grande braderie sur le site Chapitre.com. Du coup les deux livres du haut sont des occasions (si, si je vous jure !). Ceux du bas entre dans l’offre 2 Pocket achetés = 1 offert. Du coup, j’ai reçu Bloody Miami en cadeau, c’est un sacré pavé d’habitude je reçois toujours des petits livres donc on verra bien ce que ça donnera à la lecture !

  • Troc

IMG_1905.JPG

Enfin comme chaque mois le troc a super bien marché et je dois dire que je suis juste super contente de mes prises ! Il y a seulement le livres L’armoire des robes oubliées qui n’est pas un troc mais c’est ma maman qui me l’a donné 🙂 Comme d’habitude ils sont tous en très bon état et je crois que La fille de Brooklyn est ma meilleure prise car ce livre est très convoité.

  • Côté lecture

Je vous l’avais dit, ce mois a été riche en lecture puisque j’ai réussit à lire 14 livres, c’est beaucoup mais en terme de pages cela fait moins que le mois dernier. Je vous laisse découvrir :

  • Les oiseaux chanteurs, Tome 1 de L.S. Baird = 550 pages
  • La petite sorcière de Benjamin Lacombe = 34 pages
  • Grimoire de sorcières de Benjamin Lacombe = 75 pages
  • Les ferrailleurs, Tome 1 d’Edward Carey = 480 pages
  • Partition amoureuse de Tatiana de Rosnay = 224 pages
  • Gravé dans le sable de Michel Bussi = 480 pages
  • L’extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikea de Romain Puértolas = 312 pages
  • Les petites filles modèles de La Comtesse de Ségur = 192 pages
  • Le vrai prix de Marie de Jean-Pierre Grotti = 327 pages
  • Miss Peregrine et les enfants particuliers de Ransom Riggs = 432 pages
  • Féelure de Silène Edgar = 88 pages
  • Appelez la sage-femme de Jennifer Worth = 504 pages
  • Le chant du troll de Pierre Bottero = 187 pages
  • Maintenant c’est ma vie de Meg Rosoff = 237 pages

Ce qui nous fait un total de 4122 pages lues ce mois, cela fait 3 pages de moins que le mois dernier donc on peut dire que je me suis maintenue 🙂

Et vous ? Qu’avez-vous lu ce mois-ci ?

L’extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikea, Romain Puértolas

Avec un tel titre, ce roman promettait une histoire rocambolesque et ce fut effectivement le cas !

  • Résumécouv18498976.jpg

IKEA. Ou comment un banal et innocent mot de quatre lettres, prononcé à mi-voix dans un taxi à Roissy Charles de Gaulle, peut vite devenir le début d’une rocambolesque et hilarante aventure. De la crise européenne au régime post-Kadhafiste libyen, un voyage inattendu, riche en quiproquos et rebondissements, ballotera, dans une armoire, un arnaqueur professionnel sur le chemin de la rédemption et de l’amour.

  • Mon avis

On est ici dans une histoire absurde (en effet, je ne crois pas que Ikea vend des lits a clous). Le personnage de l’indien qui vient en Europe pour changer son lit à clous est original et touchant car il a l’art de se retrouver dans des situations délicates.

C’est un roman drôle et caustique qui s’appuie sur une scénario fantaisiste. Est-il vraiment possible de se faire enfermer dans un Ikea ? Cela vaudrait le coût de tenter l’expérience.

Bien sûr toute cette histoire n’est pas vraiment crédible mais elle met en avant certaines choses bien réelles. Je pense notamment aux migrants qui se cachent dans les camions espérant pouvoir passer en Angleterre. C’est un sujet très actuel que traite Romain Puertolas, il nous les présente sous un aspect très humain et surtout il met en avant leur histoire qui les poussent à fuir. Les occidentaux ont tendance à les voir d’un mauvais oeil comme des profiteur venus leur piquer leur travail et leur allocations mais la vérité est toute autre. J’ai trouvé que c’était une excellente chose d’utiliser l’humour pour arriver à parler d’un sujet si délicat.

Même si de manière générale je trouve le trait très caricatural dans ce roman j’ai passé un agréable moment, ce n’est pas de la grande littérature mais c’est parfait pour une lecture de vacances pour pouvoir se détendre.

Gravé dans le sable, Michel Bussi

Encore une fois je n’ai pas résisté au plaisir de me plonger dans un Bussi. C’est au bord de la piscine que j’ai tourné les premières pages. Le titre m’évoque l’été, la plage … quel choc de me retrouver au milieu de la guerre ! Néanmoins cette lecture fut savoureuse !

  • Résumécouv45968523.jpg

Quel est le prix d’une vie ? La veille du Débarquement en Normandie, face à une mort certaine, que seriez-vous prêt à promettre pour échanger votre place ? Et que vaudra cette promesse, après la guerre, alors que tous les témoins seront morts ou disparus ? Lorsqu’une jeune veuve, Alice Queen, découvre des bri­bes de vérité, vingt ans plus tard, que peut-elle prouver ? Alice décide pourtant de fouiller le passé et de s’engager dans une quête improbable qui va la mener de la Normandie aux quatre coins des Etats-Unis… Au péril de sa vie ! Accidents, disparitions, meurtres se succèdent…

  • Mon avis

Une fois de plus, Bussi sait bien mené sa barque et ne m’a pas déçue ! On se laisse très vite prendre dans cette intrigue. On soupçonne tous les personnages ! Je dois dire qu’il m’a vraiment fait douter dans ce roman. C’est assez impressionnant de voir que c’est son premier roman, je crois que c’est celui que j’ai préféré jusqu’à présent.

Tous les éléments s’imbriquent peu à peu et c’est absolument délectable. On a du mal à lâcher le livre. Alice qui ne s’est pas battue sur le front mène son propre combat pour que la vérité éclate. Son amour est mort à la guerre et pourtant elle lui reste fidèle vingt après, c’est très touchant sans pour autant tomber dans le pathos. Bussi à l’art de parler d’amour sans pour autant que cela devienne ennuyant.

J’ai également apprécié la façon dont est écrit ce roman. Souvent dans ces romans on suit des inspecteurs dans leur enquête, ici ce n’est pas le cas et je crois que c’est cela qui m’a le plus plu.

Bref, si vous ne l’avez pas encore lu, c’est le moment ! 

 

Partition amoureuse, Tatiana de Rosnay

Souvenez-vous, avant de partir en vacances Madeinfrance m’avait préparé un jolie colis pour les dites vacances et ce livre était dedans. Je l’ai donc emmené sur les routes du Sud avec moi !

  • Résumécouv20824592

Tatiana de Rosnay nous raconte ici l’histoire d’une femme chef d’orchestre qui, approchant de ses 40 ans décide d’organiser un dîner avec ces ex. Du moins les trois qui l’ont le plus marqués dans sa vie de femme. Elle raconte son histoire avec chacun d’entre en se remémorant ses souvenirs.

  • Mon avis

J’ai lu très rapidement ce roman, l’écriture est fluide et agréable. Néanmoins, j’ai l’impression d’être passé à côté de celui-ci. La raison ? Je pense que je suis trop jeune. N’allez surtout pas vous imaginer que ce livre raconte des moments érotiques, pas du tout c’est au contraire très tendre et le regard que porte cette femme sur ses anciens amants est très touchant. Cependant cette femme a deux fois mon âge, donc, forcément ses souvenirs ne résonnent pas en moi qui ait encore toute une vie amoureuse devant moi (allez on y croit !).

Je n’ai pas ressenti la nostalgie de l’amour de jeunesse car il n’est pas si loin que ça ! J’aurai certainement mieux apprécié cette lecture avec quelques années de plus car du coup je ne peux absolument pas m’identifier à ce personnage qui a une longue carrière derrière elle et de multiple amants (même avec tous les efforts du monde je pourrais pas arriver à son niveau en si peu de temps !).

Ce fut donc une lecture agréable, remplie de mélancolie qui m’a projeté dans le futur : et moi dans 20 ans, quel bilan je dresserai ?

TAG Liebster Award

Ça fait un petit moment que j’ai été tagué mais le temps m’a manqué, du coup entre temps je me suis suis fait doublement tagué (bien fait pour toi !). Je remercie donc Lilas1501 et Whiteaker pour ses tags 🙂

ob_dae6aa_liebster.png

  • Les règles de ce TAG :

-Décrire 11 choses sur soi
-Répondre aux 11 questions qu’on t’a données
-Nommer à ton tour 11 blogs et leur donner 11 questions
-Mettre des liens vers leur blog et les informer de leur nomination
-Informer la personne qui t’a nominé que la tâche est accomplie.

  • Onze choses sur moi :
  1. J’habite en Haut de France
  2. J’ai été trois ans au Conservatoire Régional d’Amiens en section Arts Dramatique
  3. Je suis passionnée par le théâtre et l’Art de manière générale
  4. J’ai un master spécialité Arts du spectacle
  5. Mon chat s’appelle Molière !
  6. Je participe parfois à des financements de « crownd founding »
  7. Je collectionne les pièces de monnaie mais surtout celles que l’on trouvent sur les lieux touristiques
  8. Je rêve d’ouvrir une librairie vintage
  9. J’adore l’écriture même si mon écriture est assez moche
  10. J’achète rarement des livres neufs, je préfère les occasions ou le troc
  11. Je déteste les gens malhonnêtes !
  • Les 11 questions posées par Lilas :
  1.  Plutôt bain moussant ou douche ?  Définitivement douche !
  2.  Quel livre t’a fait vraiment très peur ? La nuit des Pantins, c’est un Chair de Poule et ça porte bien son nom !
  3. Quels blogs suis-tu le plus ? Il n’y en a pas un que je suis plus, je regarde un peu tout ce que je trouve
  4. Youtube or not youtube ? Not really :/
  5. Quel est ton prénom masculin préféré ? Pas de préférence mais j’aime bien Tom.
  6.  Une série télé préférée ? Grey’s Anatomy est celle que je suis depuis le plus longtemps.
  7. Une seule bonne amie ou plusieurs copines ? Pff ni l’un ni l’autre, ma famille et c’est bien.
  8. Aimerais-tu écrire ton propre livre ? Pourquoi pas mais il me faudrait une idée de génie et beaucoup de patience.
  9. Campagne ou ville ? Ville 🙂
  10.  Lis-tu des magazines ? Non jamais !
  11. Quel est le livre dont tu ne pourrais pas te séparer ? Grand peur et misère du III Reich de Brecht !
  • Onze questions posées par Whiteaker :
  1.  Qu’est ce qui vous a poussé a vous lancer dans l’aventure du blog ? J’avais envie d’avoir une trace de mes lectures donc c’est un acte totalement égoïste.
  2. A quels challenges participez-vous actuellement ? Si aucun, pourquoi ? Alors je participe au Challenge Course contre la montre où le but est de lire le plus de livres possible et celui de l’été qui consiste à lire le plus de pavés possible.
  3.  Prenez-vous des résolutions littéraires ? Absolument pas 
  4. La PAL est pour vous synonyme de liberté ou de contrainte ? ça dépend des jours, la mienne m’offre beaucoup de liberté parce qu’elle est bien fournie mais en même temps elle est un peu trop dense pour moi.
  5.  Quel est votre coup de coeur 2016 ? Joker, l’année n’est pas encore terminée.
  6. Quel est votre livre d’enfance, celui qui vous a toujours accompagné ? Boucle d’or, il était dans une petite mallette avec les ours dedans.
  7. Quel livre/saga souhaitez-vous lire absolument ? J’aimerais bien me lancer dans la saga de L’épouvanteur !
  8.  Quel est votre talent ? (on en a tous un, même un tout petit 😉 J’étais apprenti comédienne avant, sinon je pense que je suis efficace !
  9.  A quel personnage livresque vous identifiez-vous ? Ellana Calda de Boterro, je ne m’identifie pas à elle mais j’aime ce qu’elle est ainsi que sa force.
  10.  Avec qui partagez-vous le plus vos expériences de lecteur ? Avec vous bien sûr et les livraddictiens !
  11.  Il fait beau chez vous ? Pas vraiment !
  • Mes onze questions :
  1. Quel est ton film préféré ?
  2. Thé ou café ?
  3. Achètes tu plus de neuf ou privilégies tu l’occasion ?
  4. As-tu des animaux ?
  5. Quel genre littéraire préfères tu ?
  6. Si tu devenais président, quelle serais ta première mesure ?
  7. Quelle est l’histoire de votre pseudo ?
  8. Que pensez vous du e-book ?
  9. De quelle couleur sont vos yeux ?
  10. Comment obtenir la paix dans le monde ?
  11. Quel est ton plus grand rêve ?
  • Mes nominés :

Milecturas

Labougielivresque

Maelysaimelire

Et je désigne tous ceux qui auront lu cet article en entier 🙂

Les Ferrailleurs, tome 1 : Le Château, Edward Carey

Juste avant de partir en vacances, alors que l’ennui s’emparait de moi et qu’il fallait attendre le grand départ, j’ai décidé de me lancer dans cette lecture. J’ai reçu ce livre il y a quelques temps dans ma box Once Upon a Book, il était donc temps de le sortir de ma bibliothèque !

Je vous joint le résumé que vous pouvez retrouver sur le recto car je le trouve bien écrit et très limpide 🙂

  • Résumé

couv3761799.jpgAu milieu d’un océan de détritus composé de tous les rebuts de Londres se dresse la demeure des Ferrayor. Le Château, assemblage hétéroclite d’objets trouvés et de bouts d’immeubles prélevés à la capitale, abrite cette étrange famille depuis des générations. Selon la tradition, chacun de ses membres, à la naissance, se voit attribuer un objet particulier, dont il devra prendre soin toute sa vie. Clod, notre jeune héros, a ainsi reçu une bonde universelle – et, pour son malheur, un don singulier : il est capable d’entendre parler les objets, qui ne cessent de répéter des noms mystérieux…
Tout commence le jour où la poignée de porte appartenant à Tante Rosamud disparaît ; les murmures des objets se font de plus en plus insistants ; dehors, une terrible tempête menace ; et voici qu’une jeune orpheline se présente à la porte du Château…

  • Mon avis

J’ai particulièrement aimé la façon dont se construit le récit. Nous suivons en réalité deux histoires qui bien sûr finissent par se croiser. D’un côté le récit de Clod, issu de la famille qui règne sur le château et la déchetterie attenante et de l’autre, le récit de Lucy qui arrive dans ce même château par erreur.

De ce fait, nous alternons entre les deux récits et au début de chaque chapitre l’auteur précise (« suite du récit de Clod ») de quel interlocuteur il s’agit. Entre ces deux récits se glisse parfois des sortes d’intermèdes où l’on va avoir une lettre écrite par un autre personnages ou encore l’entretien des cuisiniers du château.

Cette façon de construire le récit rend celui-ci très limpide et dynamique. On ne s’ennuie pas et l’on passe des beaux salons du château au sous sol constamment. Cela nous donne une vision globale de celui-ci.

De plus, j’ai beaucoup aimé l’univers d’Edward Carey, elle s’approche de celle de Tim Burton dans ces films tels que Sleepy Hollow ou encore Sweeney Todd. Cet univers est très sombre et pourtant Clod et Lucy y apportent beaucoup de fraîcheur et de vie grâce à leur insouciance et leur naïveté.

J’ai vraiment apprécié l’originalité de ce livre qui se lit vraiment vite et il est évident que je lirai le second tome de cette série. Chers amis, il ne vous reste plus qu’à vous le procurer !

 

Outlander, Tome 1, Diana Gabaldon

Voilà bien longtemps que j’ai terminé la lecture de ce premier tome mais c’est seulement maintenant que je prends la peine de venir vous en parler ! Je suis vraiment incorrigible !

couv54752923.jpgJe me suis lancée dans cette lecture car ce livre était proposé par le Bookclub de Livraddict, un rendez vous mensuel où les abonnés se retrouvent pour parler d’une lecture commune. Je partais donc sans aucun a priori sur ce livre, c’était la découverte totale !

Pour résumé très brièvement l’histoire : Claire une jeune infirmière vivant dans les années 40 va se retrouvait propulsé au XVIII éme siècle. Le comment et le pourquoi je vous laisse le découvrir ! Avouez que niveau résumé on ne peut pas faire plus court !

Forcément, le choc du voyage à travers le temps va être assez brutal mais Claire va faire la rencontre de Jamie (un mec plutôt rustre, qui a une certaine idée de la galanterie mais qui semble avoir un charme indéniable !). Dès lors leur destins vont être liés (c’est le cas de le dire !).

J’étais plutôt séduite au début de ma lecture, le personnage de Claire est attachant. Néanmoins, toute l’intrigue bascule dès lors qu’elle se retrouve dans l’époque de Jamie. J’ai trouvé que Claire était relativement calme face aux événements qui arrivaient. Si il m’arrivait la même chose je serais totalement paniquée et je ferais tout pour rentrer chez moi mais là ce n’est pas le cas. Elle se retrouve à une autre époque ? Pas de problème ! Il faut qu’elle se marie avec un inconnu ? Pas de problème ! Il faut consommer le mariage ? Là encore, pas de problème !

Disons que ce personnage s’habitue et accepte plutôt bien les choses, cela n’est pas forcément gênant au début mais dès lors où elle se retrouve marié de force, elle abdique totalement ! Elle ne montre pas de résistance et aucun regret de tromper son mari (celui resté en 1940). Là je dois dire que j’ai été très énervé par Claire, d’autant plus que dès ce moment il n’y a que fornication jusqu’à la fin du roman ! 

Du coup, l’histoire et l’époque passent à la trappe totalement. Cela ne m’a pas du tout donné envie de lire la suite et encore moins de regarder la série.

Le début était prometteur mais très vite l’histoire s’est complètement écroulée et est devenue inintéressante !

C’est une déception pour moi mais je sais que beaucoup de lecteurs ont été happés par cette lecture, peut être en ferez-vous parti.

Retour de vacances et découverte

Chers amis,

Voilà maintenant deux semaines que je n’ai plus donné signe de vie, je sais c’est mal ! J’étais tout simplement parti en vacances sous le soleil et l’endroit où j’étais ne possédait pas la wifi (ce fut difficile mais j’ai survécu !). Néanmoins, ce n’est pas pour autant que je vous ai oublié ! Ces deux semaines ont été riche en lectures et surtout j’ai découvert une superbe librairie dont j’aimerais vous parler aujourd’hui. somail1.jpg

Il s’agit d’une librairie qui se trouve dans la ville Le Somail, ça ne paie pas de mine mais c’est une endroit très jolie qui se trouve sur le bord du Canal du Midi.
(les glaces artisanales y sont délicieuses !).

Dans cette librairie vous trouverez plus de 50000 livres d’occasions dont certains ouvrages sont exceptionnels et rares.

IMG_1840.JPG

La librairie se trouve dans une ancienne cave à vin et je dois dire que lorsque l’on pénètre dans ce lieu on ne peut s’empêcher d’avoir les yeux qui s’écarquillent !

C’est absolument incroyable de découvrir tous ces livres, c’est le paradis pour les amoureux de lecture !

IMG_1830.JPG

En découvrant un tel endroit, on prend conscience de la beauté de l’objet qu’est le livre, on s’y sent bien, ça sent sent le vieux livre mais comme cette odeur est agréable ! Je ne suis pas une adepte des librairie où l’on vend des livres neufs, à vrai dire je déteste leur odeur mais l’odeur dans cette librairie là est un enchantement. Tous les livres ont déjà un vécu et attendent d’être adopté par un nouveau propriétaire.

IMG_1835.JPG

Les étagères sont si hautes que des escabeaux sont disséminés un peu partout dans la librairie, il ne faut pas hésité à jouer à l’équilibriste pour pouvoir trouver son bonheur. On trouve des livres que l’on cherchait et puis d’autres que l’on découvre. On se prend de passion pour les vieilles reliures même si leur prix n’est pas forcément à la portée de toutes les bourses. Certaines éditions sont surprenantes ! Je pense notamment à l’intégrale du procès de Nuremberg vendu dans ce lieu, il se compose du plusieurs ouvrages, on va de surprise en surprise.

Malheureusement, j’ai manqué de temps pour pouvoir découvrir tous les ouvrages proposés mais je ne peux que vous conseiller d’aller vous perdre au milieu de ses allées, de chiner.

C’est un endroit absolument merveilleux, où l’on se sent bien et surtout, où l’on a envie de revenir.

 

Les oiseaux chanteurs, tome 1 : L’héritier de Vêpres, L.S. Baird

Voilà une semaine que j’ai reçu ce superbe livre grâce aux partenariats proposés par Livraddict. Un grand merci au site et à la maison d’édition pour leur confiance. C’est une double découverte, car non seulement je ne connaissais pas cet auteur mais je ne connaissais pas non plus cette maison d’édition. Il s’agit de MxM Bookmark. Je trouve leur logo superbe et je vous conseille d’aller faire un tour sur leur site qui donne vraiment envie de découvrir tous les livres qu’ils proposent.

C’est un livre du genre Fantasy que j’ai reçu. Tout d’abord je tiens à être honnête et préciser que ce qui m’a attiré en premier lieu c’est la superbe couverture de l’ouvrage, ensuite j’ai été curieuse de découvrir ce livre d’une maison d’édition que je ne connais pas. Enfin, l’histoire m’intriguait beaucoup. Je vous préviens tout de suite, je serai totalement incapable de faire un résumé digne de ce nom sur cette histoire, j’aurais trop de peur de tout raconter ou d’omettre le plus important. Je vais donc lâchement vous mettre le résumé de la quatrième de couverture.

  • Résumé

couv51888363.jpgDepuis des siècles, de jeunes hommes payent le prix fort dans l’espoir d’intégrer le Temple de Valnon en tant qu’Oiseaux Chanteurs. Tous les douze ans, deux d’entre eux, une Alouette et une Grive, sont apurés afin de préserver leurs voix célestes. Mais rares sont ceux qui parviennent un jour à accéder au rang convoité de Colombe, l’avatar de Saint Alveron lui-même. Depuis la création du Temple il y a environ six cents ans, Willim est seulement la troisième personne à devenir Colombe au prix de son sang. Quasi prisonnier du Temple durant la totalité de son mandat, Willim ne se soucie que d’une chose : remplir sa mission en chantant pour Valnon.
Mais tout bascule le jour où son fidèle garde du corps est assassiné. Willim, quant à lui, est sauvé de justesse par Nicholas Grayson, un mercenaire qui porte avec lui des rumeurs de scandales et des prophéties. Hanté par les fantômes et les cauchemars, trahi par un autre Oiseau Chanteur et poussé à l’exil, Willim s’efforce tant bien que mal de déchiffrer l’histoire enchevêtrée du titre de Colombe, afin de mieux comprendre ses devoirs envers Valnon, et son Saint…

  • Mon avis

J’ai eu énormément de mal à m’y retrouver dans les deux premiers chapitres. Les grades des personnages sont complexes à comprendre au sein de cette société entre les Oiseaux Chanteurs, la Colombe… Pendant un moment, je me suis même demandé si il ne s’agissait pas d’homme qui se transformaient en oiseau !

Je précise tout de même que j’ai pour habitude de ne jamais lire une quatrième de couverture avant de me lancer dans un roman. J’aime me laisser surprendre mais pour le coup au bout de deux chapitres je me suis référée à celle-ci et elle m’a complètement éclaircit la situation. Je vous conseille de la lire avant l’ouvrage car je trouve qu’elle pose bien la situation de l’intrigue, ce qui n’est pas forcément le cas dans les premières lignes du roman.

Cependant, après cela je suis assez vite rentrer dans l’histoire malgré le fait que j’avais parfois du mal à visualiser le monde que dépeint l’auteur. Je pense qu’il a un sacré monde intérieur et c’est parfois difficile de le suivre. J’aurais grandement apprécier qu’un glossaire soit glissé à la fin du livre pour expliquer les différents grades et l’importance des chant …etc. Je me retrouvais parfois pantoise face à certains usages de cette civilisation et certaines choses ne me semblaient pas toujours claires.

J’ai également eu la sensation d’être face à un roman très masculin, les héros sont des hommes et les hommes aiment les hommes. Cet aspect m’a beaucoup surpris car je m’attendais pas du tout à ce que l’homosexualité soit abordée dans ce livre. Je n’ai absolument rien contre cela et j’ai trouvé cela surprenant mais ma foi je dois dire que cela change des héros virile qui tombent amoureux d’une femme croisés sur leur route.

Pour finir, ce livre est présenté comme un premier tome et cependant la fin de celui-ci n’a pas attisé ma curiosité pour lire la suite. Je trouve que si le livre se terminait comme cela sans rien après il n’y aurait pas de frustration de ma part. Je ne sais donc pas si je lirai la suite.

Cependant, je vous invite vivement à lire ce livre et essayer de décrypter ce monde créé par l’auteur. C’est la première fois que je dis ça mais je serais curieuse de découvrir tout cet univers sur grand écran !