Box Once Upon a Book – Beaux Livres

Ce mois-ci j’étais à fond dans les tests et les nouveautés ! C’est donc tout naturellement que j’ai testé la box Beaux Livres de chez Once Upon a Book. Je me dispense de vous expliquer le concept car il me semble assez clair.

Je n’avais pas de réelle attente concernant cette box, étant donnée que je l’ai prise pour tester. Voici donc le résultat de ce test :

IMG_1602.JPG

Alors je précise tout de suite que j’ai oublié de mettre les marques pages que j’ai eu, c’est pas grand-chose mais je précise quand même.

Bon, je ne vais pas vous faire l’affront de vous décrire ce que j’ai eu, ça ma paraît assez clair ! Je suis plutôt contente car le livre de contes était dans ma wishlist sur livraddict. En ce qui concerne le livre de cuisine c’est une bonne surprise car en ce moment j’aime tester de nouvelles recettes et je vais bientôt avoir une belle cuisine toute neuve 🙂

Donc, bilan de cette box, je suis plutôt contente mais je reconnais que je préfère les box à thème.

Et vous ? Qu’en pensez-vous ?

Publicités

Docteur Jekyll et Mister Hyde, Robert Louis Stevenson et Sébastien Mourrain

Superbe album que j’ai reçu dans ma dernière box Once Upon a Book ! Et comble de la chance, j’avais une lecture commune autour de cette oeuvre prévu ce mois-ci, c’est pas génial ça !

couv61529686Bon je crois que pour une fois je vais me passer de résumé parce que cette oeuvre est tellement connue que même sans l’avoir lu on la connaît déjà !

Tout d’abord, en ce qui concerne l’histoire, je dois dire que j’ai été assez surprise de la taille du livre. Je pensais que, comme la plupart des grandes œuvres, il s’agissait d’un pavé et bien pas du tout, c’est une toute petite histoire qui se lit d’une traite. Donc ça c’est la première bonne surprise.

Ensuite, je reconnais que je connaissais vaguement l’histoire dans les grandes lignes mais pas dans les détails ! Ce fut donc un ravissement de la découvrir d’autant plus que celle-ci est accompagné de superbes illustrations (un peu flippante pour certaines). L’album et l’histoire sont en parfaite corrélation, le côté sombre de l’histoire est bien mis en avant aussi bien dans le récit que dans l’album en lui-même.

Je trouve que découvrir ce classique au travers un aussi bel album rend sa lecture plus agréable même si on est vite happé par l’intrigue. Bien sûr il n’y ai pas de réel suspense puisque il est souvent fait référence de ce livre dans la vie quotidienne. Néanmoins, je trouve qu’il met en avant un aspect important de l’être humain.

Je crois sincèrement que se cache en chacun de nous un côté Jekyll et un côté Hyde. Cependant chez certains c’est le côté Hyde qui ressort le plus et chez d’autres le côté Jekyll. Ça pose une réelle problématique au sein de notre société actuelle où l’on voit de plus en plus de Hyde apparaître et essayer de prendre le pouvoir alors que les Jekyll ont trop tendance à rester dans l’ombre alors qu’en réalité ce sont eux les vrais héros. C’est plutôt une jolie métaphore je trouve !

Bref, il n’y a pas besoin de disputer cent sept ans autour de cette oeuvre, lisez là et prenez du plaisir !

Alice au Pays des Merveilles, Lewis Carroll et Benjamin Lacombe

Qui ne connaît pas ce titre ? Qui n’a jamais entendu parler de ce petit lapin toujours en retard ? Sans même l’avoir lu vous avez très certainement entendu parler de ce célèbre roman. Dois-je vraiment vous rappeler les faits ? Eh bien je ne le ferai pas !

couv50154021.jpgbeaucoup je connais cette histoire depuis mon enfance mais assez mal je dois dire car même si Disney avait adapté l’oeuvre je n’ai jamais regardé le dessin animé. J’avais donc le désire de lire cette histoire mais pas celle de Disney, la vraie histoire.

Mon premier contact avec cette oeuvre ne s’est pas faite au travers d’Alice et de son univers mais au travers de l’auteur Lewis Carroll. Pour ceux qui ne le savent pas, Lewis Carroll était également photographe et aimait beaucoup photographier les petites filles. C’est donc lors d’un de mes cours portant sur la photographie que j’ai découvert Alice ou plutôt devrais-je préciser Alice Liddell. C’est cette petite fille qui a inspiré les aventures d’Alice, néanmoins en ce qui concerne le physique de son héroïne l’auteur s’est inspiré d’une autre petite fille. J’étais absolument passionnée par ce cours (ce qui n’est pas toujours le cas). Cet homme m’intriguait, notamment cette relation qu’il avait avec les petites filles.

J’avais donc pour projet de lire un jour Lewis Carroll. C’est seulement cette année que je m’y suis attelée après avoir découvert l’ouvrage proposé par les éditions Métamorphose avec les dessins de Benjamin Lacombe. L’ouvrage est absolument superbe, tout comme les illustrations.

Ce que j’aime dans cette édition, c’est le fait qu’au début on présente l’auteur et que cette histoire ait été inspiré par une petite fille. Il y a également à la fin quelques lettres qu’a envoyé Lewis Carroll à Alice Liddell et enfin on retrouve les photographies prisent par Lewis Carroll (les mêmes que dans mon cours !). J’ai beaucoup apprécié cela c’était comme me replonger dans mes cours et je trouve que c’est important de savoir comment est naît cette histoire.

En ce qui concerne les illustrations, je les trouve assez sombres peut être même effrayantes mais je dois admettre qu’elles sont superbes et se marient parfaitement avec l’histoire d’Alice.

Enfin l’histoire, c’est une réelle découverte bien que je connaisse certains passages. J’ai trouvé Alice a la fois naïve et très mature dans cette histoire. Les personnages qu’elles rencontrent me semblent plus sombre que ceux que j’ai pu voir dans les dessins animés. De ce fait, les dessins de Benjamin Lacombe sont en parfait accord avec l’histoire de Lewis Carroll.

J’ai également était surprise de trouver de la poésie dans le récit, bien qu’incompréhensible, elle a le mérite d’être là et ajoute un côté quelque peu inquiétant. Lewis Carroll évoque le Pays des Merveilles pourtant les habitants de ce pays semblent torturés. La reine fait sauter des têtes à tour de bras, le chapelier fou est condamné à boire sans arrêt le thé car il s’est fâché avec le temps et celui-ci ne semble plus vouloir passer.

L’univers de Lewis Carroll est très sombre mais Alice y amène de la lumière. En somme, c’est une très belle histoire que je vous conseille de découvrir ou redécouvrir.