Appelez la sage-femme, Jennifer Worth

J’avais reçu ce livre dans ma box Once Upon a Book spéciale témoignage et comme son nom l’indique ce livre est donc le témoignage d’une sage-femme.

  • Résumé

couv9859461.jpgRien ne prédestinait Jennifer Worth à devenir sage-femme dans les quartiers miséreux des Docklands. Quand à vingt-deux ans elle rejoint les sœurs de Nonnatus House, une maternité qui vient en aide aux plus pauvres, elle s’apprête à vivre l’expérience de sa vie

  • Mon avis

Au début je pensais qu’il s’agissait d’un roman (quelle naïve je peux être parfois !) mais en commençant la lecture il est clairement expliqué qu’il s’agit d’un témoignage d’une sage-femme qui officiait alors que les conditions médicales n’étaient pas celles que l’on connaît aujourd’hui.

J’avais très peur de me retrouver avec plein de détails médicaux et une écriture soporifique mais en réalité ce n’est pas du tout le cas. Bien sûr il est question d’accouchements mais il est surtout question d’histoires de vie et cela nous permet d’en apprendre beaucoup sur cette époque où il règne encore un certain flou autour de la maternité.  A cette époque les femmes accouchent chez elle et d’ailleurs très peu veulent aller à la maternité qui n’est apparemment pas l’endroit le plus sûr pour accoucher. Aujourd’hui ce serait plutôt l’inverse.

On apprend également que pendant longtemps les femmes qui accouchaient étaient assisté par des accoucheuses c’est à dire des femmes qui n’y connaissent pas grand chose. La profession de sage-femme a mis du temps à être reconnus et il paraissait absurde de devoir étudier et obtenir un diplôme pour pouvoir accoucher une femme.

Jennifer fait honneur à son métier et l’on peut mesurer les réels progrès fait que ce soit au niveau médical mais également au niveau humain, notamment en ce qui concerne le suivis des femmes avant et après la naissance. On prend également conscience du caractère vital de ce suivi, beaucoup de femmes mourraient en couche à cause de la négligence de leur suivis de grossesse.

Ce qui m’a le plus marquée ce sont les histoires humaines que nous racontent Jennifer, elle raconte les faits sans porter de regard accusateur. On sent beaucoup de bienveillance dans son écriture et on ne peut s’empêcher d’être touché par toutes les personnes qu’elles croisent.

L’écriture est également étonnante car j’ai réellement eu le sentiment de lire un roman. On est dans l’histoire et on s’attache très vite aux personnages et on en oublie souvent que cela est véritable.

Je ne peux que vous enjoindre de vous intéresser à ce livre très instructif et plein de vies.

Publicités

4 commentaires

  1. milecturasblog · août 8

    Pas ma, pas mal, hâte de pouvoir l’acheter, le lire 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. Zélie · août 8

    Je l’ai déjà lu donc je ne peux qu’approuver ce que tu as écris 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s