Elia, la passeuse d’âmes, tome 1, Marie Vareille

Voilà maintenant une semaine que je ne suis pas passée dans le coin ! C’est pas comme si c’était les vacances ! D’ailleurs je ne sais pas si vous avez remarquez mais quant on est en vacances on a encore moins le temps de faire des choses, dingue non ? Trève de blablabla je reviens pour vous parler d’un véritable coup de coeur ! (autant ne pas faire les choses a moitiè).

  • Résumé

couv1323987.jpg“Les prophéties ne s’accomplissent que si quelqu’un a suffisamment de courage pour les réaliser”
Elia vit dans une dictature divisée en deux catégories : l’élite, les Kornésiens, et la classe exploitée, réduite en esclavage : les Nosoba. Elia est une Kornésienne. À quinze ans à peine, elle exerce en tant que passeuse d’âmes à l’hôpital de la capitale du pays : elle euthanasie tous ceux qui seraient considérés comme inutiles ou dangereux pour la communauté. Un jour, un jeune Nosoba, de la caste des intouchables parvient à la convaincre de l’aider à s’échapper, alors même qu’elle avait ordre de l’exécuter. Accusée de trahison, Elia s’enfuit…

  • Mon avis

J’ai adoré ce roman ! Avant même de le lire je l’aimais déjà mais la lecture à confirmer ce que je pensais.

Déjà, je trouve la couverture absolument superbe, on sait d’avance qu’on va se retrouver avec une héroïne et personnellement j’adore ça. J’aime découvrir ces personnages féminins au fort caractère et qui ne se laissent pas abattre.

De plus, on se retrouve dans un univers assez intéressant, il y a des sortes de castes un peu comme dans Hunger Games ou Divergentes, il y a les riches et les pauvres et forcément c’est les pauvres qui finissent pas se rebeller. Le schéma n’est finalement pas très novateur mais la force du personnage vous accroche et vous ne pouvez vous empêcher de tourner les pages. 

L’auteur recrée ici un monde post apocalyptique où les hommes choisissent une nouvelle façon de vivre et c’est là toute la force de ce roman et ce qui donne encore plus de fougue au personnage d’Elia.

Alors certes on est pas dans un roman totalement novateur, on se retrouve dans un roman jeunesse qui ressemble aux autres oui mais celui-là on a très envie de lire la suite et ça, ce n’est pas rien !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s