Nymphéas noirs, Michel Bussi

Je ne cessais d’en entendre parler sur les communautés littéraires que j’ai finalement craquée ! Michel Bussi, on ne le présente plus, il est l’un des auteurs qui s’est fait sa place dans le milieu du thriller. C’est ma troisième lecture de cet auteur et je ne suis pas déçue.

couv31339232.jpgComme pour tous les thrillers, c’est toujours compliqué de résumer l’histoire sans finir par tout raconter. Je ne m’y risque donc pas ! 🙂 : Tout n’est qu’illusion, surtout quand un jeu de miroirs multiplie les indices et brouille les pistes. Pourtant les meurtres qui troublent la quiétude de Giverny, le village cher à Claude Monet, sont bien réels. Au coeur de l’intrigue, trois femmes : une fillette de onze ans douée pour la peinture, une institutrice redoutablement séduisante et une vieille femme aux yeux de hibou qui voit tout et sait tout. Et puis, bien sûr, une passion dévastatrice. Le tout sur fond de rumeur de toiles perdues ou volées, dont les fameux Nymphéas noirs. Perdues ou volées, telles les illusions quand passé et présent se confondent et que jeunesse et mort défient le temps.

Encore une fois, Bussi nous fait bien tourner en bourrique tout au long de l’intrigue pour un final ô combien surprenant. Néanmoins, comme c’est un gentil, il laisse plein d’indices tout au long du roman pour nous permettre de mieux comprendre le dénouement.

Cette fois, le passé et le présent se confondent les uns avec les autres, cependant tout reste clair et le lecteur n’a aucun problème à se situer. Les personnages sont attachants, notamment cette petite vieille femme qui nous sert de guide tout au long de l’histoire. Je l’ai trouvé très drôle et lucide vis à vis de ce que le lecteur peut penser face à telle ou telle situation.

Néanmoins, petit bémol général sur l’écriture de Bussi, je n’ai lu que trois de ces livres mais j’ai toujours l’impression de me retrouver face à la même construction dans ces livres. D’un côté on suit un personnage lié au meurtre ou au drame de l’histoire et de l’autre, on suit un ou une inspecteur qui s’implique beaucoup dans l’affaire. Je dois avouer que cela me gêne même si les histoires son totalement différentes. Peut être serait-il intéressant qu’on se rende compte qu’à la fin le personnage que l’on suit est le tueur. Bref, c’est le seul point qui me chiffonne chez cet auteur.

Ensuite, beaucoup de personnes trouvent que ce livre est l’un des meilleurs de Bussi, du moins il revient souvent comme étant le préféré des lecteurs. Je l’ai certes beaucoup aimé mais cela n’a pas été un coup de cœur même si mine de rien j’ai beaucoup appris sur Monet.

Quoi qu’il en soit, Bussi semble être une valeur sûre, il suffit de se laisser tenter pour passer un bon moment !

Publicités

2 commentaires

  1. Fantasybooksaddict · mai 23, 2016

    Je suis ressortis très surprise de ce livre !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s