Les carnets de Cerise, tome 4 : La déesse sans visage, Joris Chamblain et Aurélie Neyret

Et voilà, je viens de lire le dernier tome des Carnets de Cerise sorti à ce jour. Je ne vous fais plus l’article puisque je vous ai déjà présenté cette saga. Et ce dernier tome est aussi délectable que les trois premiers.

couv69403311.jpgCette fois-ci, le mystère se présente d’une nouvelle façon puisque c’est la mère de Cerise qui décide de lui offrir un week-end dans un manoir où elles vont devoir résoudre un mystère. Néanmoins, quelque chose va se passer mais là je ne vous dis rien, à vous de découvrir la chose.

Ce que j’ai aimé dans ce tome c’est que j’ai trouvé qu’on entrait plus dans l’intimité de la jeune fille et notamment dans son passé avec la mort de son père qui a laissé un vide immense. Cerise grandit et même si elle conserve toujours son innocence elle est tout de même sensible à l’absence de son père.

J’ai également apprécié qu’un mystère se glisse dans le mystère, l’intrigue est très bien tournée et nous amène doucement vers une histoire qui concerne un personnage que l’on avait déjà croisé dans les premiers tomes.

Il est également agréable de constater que les tomes soient liés entre eux, les événements des premiers tomes sont souvent évoqués dans les suivants, ce n’est donc pas une série à lire dans le désordre.

Cerise continue donc de me charmer et j’attends la sortie de cinquième tome avec impatience !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s