Le Parfum, Patrick Süskind

Qui n’a jamais entendu parler de ce livre ? Le Parfum est l’un des Best-seller du siècle dernier et après l’avoir croisé maintes fois sur des vides-greniers j’ai finalement craqué !

couv15099577.gifPour ceux qui, vraiment ne voient pas de quoi je parle, je vous mets le résumé que je trouve très bien écrit : Au XVIIIe siècle vécut en France un homme qui compta parmi les personnages les plus géniaux et les plus horribles de son époque.
Il s’appelait Jean-Baptiste Grenouille. Sa naissance, son enfance furent épouvantables et tout autre que lui n’aurait pas survécu. Mais Grenouille n’avait besoin que d’un minimum de nourriture et de vêtements et son âme n’avait besoin de rien. Or, ce monstre de Grenouille, car il s’agissait bien d’un genre de monstre, avait un don, ou plutôt un nez unique au monde, et il entendait bien devenir, même par les moyens les plus atroces, le Dieu tout puissant de l’univers, car  » qui maîtrisait les odeurs, maîtrisait le coeur des hommes « .

Reconnaissez que cela met l’eau à la bouche ! Comme le dit le résumé, nous suivons Jean-Baptiste Grenouille tout au long de sa vie, de sa naissance jusqu’à sa mort ( ce qui assez rare dans un livre). Grenouille est un être d’exception, d’une part parce qu’il possède un odorat ultra développé mais également en terme de personnalité. Bon il faut se le dire le garçon est un peu dérangé mais bizarrement ça ne pose pas de problème à la lecture.

Là, où ce roman devient vraiment incroyable c’est au niveau des descriptions « odorantes ». L’auteur arrive à nous faire basculer dans un monde rempli de mille odeurs, odeurs que le commun des mortels est incapable de sentir en temps normal. Les termes sont précis et bien que je ne connaisse pas la moitié des odeurs décrites il semble flotter un parfum étrange tout au long de cette lecture.

J’ai apprécié les moments où l’on se détache de Grenouille pour suivre d’autres personnages comme Baldini ou encore le père du jeune fille victime de Grenouille. Ce sont des sortes de parenthèses dans le récit très agréable. C’est également hilarant de voir à quel point tout ces gens n’ont pas de chance, ils pensent que Grenouille leur a apporté la gloire et la richesse et PAF ! le destin se joue d’eux. Et cela ne rate pas !

Puis, de manière générale, je trouve que ce livre ne ressemble à aucune autre lecture. Le dénouement est lui aussi fort surprenant, inattendu, laissant presque perplexe mais s’inscrit parfaitement bien dans la continuité du récit.

Grenouille est un être étrange, fuyant le monde humain à cause des ses odeurs pestilentielles. Il est obsédé par le fait de réussir à créer LE parfum, celui qui lui donnerait le pouvoir mais malgré sa réussite il ne réussit jamais à obtenir ce qu’il souhaite au fond : une odeur qui lui est propre.

Je ne peux que vous conseiller de lire ce livre, vous en prendrez pleins les narines !

Publicités

2 commentaires

  1. maelysaimelire · avril 22, 2016

    J’ai découvert ce livre quand j’avais 13-14 ans. Notre professeur au collège est arrivée un matin et nous a lu le premier chapitre. (Celui qui relate la naissance de Grenouille!). Notre prof a de grand talent de conteuse. Et comme toi, je pouvais presque sentir les odeurs décrites. J’ai couru dans la bibliothèque de mes parents le soir même et leur ai emprunter ce livre pour le lire! 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s