Les âmes croisées, Pierre Bottero

Dernière lecture en date ! Oyé oyé braves gens ! C’est avec une réel plaisir que je viens vous parler de cette lecture. Pourquoi ? Tout simplement parce que j’aime énormément l’univers de Pierre Bottero. Je l’ai découvert grâce à ses sagas Ellana et Ewilan (si vous ne les avait pas lu je vous les conseille en commençant par Ellana ).

C’est donc avec appréhension que je me suis lancée dans cette lecture, j’avais peur de ne pas autant apprécier ma lecture que lorsque j’ai lu les précédentes sagas. Fort heureusement, j’ai finalement dévoré ce livre !

Voici donc un petit résumé dérobé chez mon ami wiki (honte à moi !).

couv14116151.jpgCe livre relate l’histoire de Nawel Hélianthas, jeune fille de dix-sept ans qui vit à AnkNor, une des douze cités de son pays. Nawel est une jeune fille Perle (c’est-à-dire d’un niveau social élevé) prétentieuse et exigeante. Un jour, un événement terrible dont elle est la cause vient bouleverser son univers, sa vie et les choix qu’elle sera amenée à faire. Ses amis et elle doivent choisir la Robe (fonction) qu’ils porteront jusqu’à la fin de leur existence. Cette décision est irrévocable… Quels seront les choix de Nawel et de ses amis ? Feront-ils ceux auxquels ils sont astreints, ou choisiront-ils une autre voie ? Une voie leur ouvrant un monde différent. À travers rencontres et aventures Nawel partira à la découverte de son univers et d’elle-même.

Tout d’abord, ce que j’ai aimé dans ce livre (et de manière générale dans les livres que j’ai pu lire de cet auteur) c’est le fait que nous soyons en présence d’une héroïne. C’est mon côté féministe mais j’aime quand les femmes sont mises en avant surtout quand il s’agit de se rebeller et de partir à l’aventure.

L’intrigue est fluide et prend le temps de se mettre en place, nous évoluons dans l’histoire en même temps que le personnage. Point positif également c’est qu’il n’y a pas d’histoire d’amour autour de laquelle l’intrigue se construit. Je n’ai rien contre les histoires d’amour mais lorsque le personnage est solitaire je trouve que l’aventure prend une tournure plus intéressante.

J’ai trouvé qu’il y avait un petit côté Iron man dans ce livre avec cette armure avec laquelle Nawel peut communiquer. En ce qui concerne la fin de ce récit je la trouve assez énigmatique, bien sûr on pourrait se contenter de cela mais on a quand même envie d’en savoir plus. Malheureusement en faisant des recherches sur le web j’ai découvert que ce livre été sensé faire le lien entre les univers qu’a créé Pierre Bottero mais celui-ci est décédé dans un tragique accident de moto en 2009. 😦

Néanmoins, évidemment je vous enjoint de découvrir l’univers de cet auteur qui vous aspire littéralement. Le moins que l’on puisse dire c’est que ses livres ne font pas long feu chez moi.

Et vous ? Vous connaissez cet auteur ? Quel est votre avis ?

Publicités

Un commentaire

  1. Zina · avril 16, 2016

    J’avais beaucoup aimé, la fin est une vraie frustration !!

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s