Et je danse aussi,Jean-Claude Mourlevat et Anne-Laure Bondoux

Aujourd’hui je viens vous parler de ma dernière lecture toute fraîche de ce matin. Un petit roman ( 311 pages quand même !) que j’ai englouti en moins de deux jours (incroyable !). Du coup, vous vous attendez sans doute à ce que je crie au coup de cœur et bien pas du tout !

couv42192481.jpgMais avant tout, si vous le permettez, resituons un peu l’intrigue. C’est bien simple celle-ci se passe dans la boîte mail d’un écrivain ayant gagné le prix Goncourt (rien que ça !). Une mystérieuse femme lui envoie une enveloppe et leur correspondance va débuter comme cela. Bien évidemment au fil des mails on se rend compte que quelque chose se cache là dessous, histoire d’amour ? du passé ? hum peut être bien !

Maintenant que vous en savez plus ( mais pas assez pour vous passer de la lecture de ce roman) je vais vous donner mon avis (vous me direz, c’est un peu de le but de ce blog !).

Ce livre n’est pas un coup de cœur pour moi (ça vous l’avez bien compris) . A vrai dire je me suis sentie assez mal à l’aise au début de ma lecture, j’avais l’impression de faire un peu du voyeurisme. C’est un peu la version 2.0 des romans épistolaires néanmoins je trouve que la magie n’est pas présente. Je pense notamment aux Liaisons dangereuses de Laclos qui sont une petite merveille mais voilà, c’était une autre époque et surtout il s’agissait de lettres ! C’est sans doute là que ce roman perd de sa magie ! (vive les nouvelles technologies !)

Je ne me suis pas tellement attachée à ces deux personnages détruit par l’amour et la vie. Je n’arrivais pas à compatir à leurs malheurs et à vrai dire tout au long du roman je me disais « oui et alors ?! Moi aussi j’ai des problèmes ! » Non mais franchement ! Et puis je trouve que les auteurs ont un peu trop mis la paquet sur le personnage de Pierre Marie, écrivain à succès qui a eut le Goncourt ! Si au moins il avait été un écrivain minable … sans doute me serais-je un peu plus attachée à lui. Sans parler de son interlocutrice principale, Adeline, « brune et grosse », voilà un charmant portrait ! Elle aurait pu être tout autrement que cela n’aurait pas changé grand chose. Je les trouve caricaturaux, pas crédible et de ce fait je n’ai pas eu envie de m’investir dans cette histoire.

De plus, je voudrais parler du titre du livre … je ne l’ai pas compris ! Alors, oui peut être est -il question de cela dans le livre mais honnêtement je ne le trouve pas révélateur ou annonciateur de ce qu’on va trouver dans le récit. Bien évidemment cela est mon humble avis !

En ce qui concerne le bouquet final de cette merveilleuse aventure ! BOF ! C’est le seul mot qui me vient à l’esprit et il faudra vous contentez de cela car bien évidemment je ne dirais pas ce qui se passe !

Lisez donc vite ce livre et dîtes moi si je suis injuste avec ce roman.

 

Publicités

2 commentaires

  1. Floly · août 16

    Je vois que ce livre a des avis mitigés, perso j’ai beaucoup aimé ! J’ai trouvé les personnages attachants et vrais, j’ai compatis face à leurs épreuves. Et j’ai été étonnée par l’identité d’Adeline, je ne pensais pas à cette personne… Pour la fin, je l’ai trouvé bien, nos deux personnages vont enfin pouvoir tourner la page et commencer un nouveau chapitre,j’aurai même aimé assister à leur rencontre ^^

    J'aime

    • egocblog · août 16

      🙂 oui en effet c’est intéressant de voir les différents avis

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s