Marion, 13 ans pour toujours,Nora Fraisse

Comment ne pas être touché par un tel témoignage. Le témoignage d’une mère qui a retrouvé sa fille pendu dans sa chambre. Comment ne pas se sentir révolté quand l’on apprend que cette jeune fille s’est donné la mort à cause de ses camarades de classe ?

couv55090203.jpgIl ne s’agit pas ici de faire une critique littéraire car le fond et la forme de ce récit sont justes. Mais il est question « d’en remettre une couche » sur le sujet du harcèlement à l’école, qui malheureusement reste encore bien présent dans nos structures éducatives.

Ce qui m’a le plus révolté dans ce récit n’est pas le fait que cette jeune fille ait été harcelée et que cela ait conduit à sa mort. Non, ce qui m’a révolté voire choqué, c’est le comportement des adultes dans cette histoire et surtout le silence du personnel du collège de cette jeune fille. Le principal  semble être un homme complètement dénué de compassion à l’égard de cette famille. Il ne prends même pas la peine de présenter ses condoléances !

Comment peut-on laisser une mère qui vient de perdre son enfant dans le silence ? Comment peut-on dire à cette mère « la vie continue » ? Votre vie sans doute mais pas celle de sa fille !

Cette mère s’évertue à comprendre et trouver des réponses car avant de mourir sa fille à écrit une lettre dans laquelle elle accuse clairement certains de ses camarades d’être la cause de sa mort. Comment la justice peut-elle alors classer cette affaire « sans suite », comme si il s’agissait d’un simple accident ?

La peine de cette mère est immense mais son désarroi l’est encore plus quant on essaie de l’empêcher de trouver des réponses. Je vous conseille donc de lire ce livre ne serait-ce que pour éveiller votre conscience face à un drame trop présent dans nos écoles.

Publicités

2 commentaires

  1. Miss Fox and Mr Bird · mars 11, 2016

    Oui tu as raison malheureusement ce sujet est et sera toujours d’actualité et avec l’avance des technologies et des moyens de communications, le harcèlement scolaire est encore plus amplifier. Je n’ai jamais été victime de cela mais une amie à moi oui, j’ai vu comment cela l’à détruite et malheureusement les adultes ont toujours ferme les yeux. Elle n’a pas été jusqu’à mettre fin à ses jours mais elle y a pensé.
    Je pense que l’on peut pas critiquer de genre de livre, on ne peut que constater la peine, le désarrois. Je lirai ce livre.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s